Select Page
8 December 2022

Il est parfois essentiel d’obtenir l’historique d’un véhicule avant l’achat. Connaître toutes les informations utiles, et surtout ce que le vendeur pourrait vouloir vous cacher, vous aidera à prendre la bonne décision. Mieux vaut passer son temps à vérifier l’historique de maintenance, les éventuelles pannes et leurs réparations…

Comment retrouver l’historique d’un véhicule ?

Pour connaître l’historique du véhicule, vous pouvez demander au vendeur des papiers. Certains documents sont même nécessaires pour conclure la vente.

Journal d’entretien

Il vous permet de vérifier la régularité des activités de maintenance et leur exécution par un expert. Ces opérations doivent être conformes aux préconisations du constructeur. Identification authentifiée du véhicule, carnet d’entretien, suivi de l’historique d’entretien du véhicule, contrôle technique, réparation éventuelle du véhicule… Pour chaque entretien ou réparation, le kilométrage du moteur doit être saisi par le spécialiste chargé de l’inspection.

Facture d’entretien

Pour comprendre cela plus en profondeur, demandez au vendeur de vous fournir une facture des interventions du garagiste : modifications éventuelles, réparations… Assurez-vous ensuite de la logique de la journée de visite. Vérifiez également son kilométrage, son évolution. Car cela aura un réel impact sur le prix de la voiture. L’usure réelle du véhicule est également un bon indicateur (volant glissant, sellerie très usée, etc.). Attention, si vous êtes acheteur, plus le vendeur est transparent, plus vous êtes assuré d’acheter.

Contrôle technique : rapports

Pour le certificat d’immatriculation (ex-carte grise), le vendeur doit vous fournir la preuve du contrôle technique lors de la vente. Obligatoire : la sécurité routière exige un rapport de contrôle technique de moins de 6 mois (ou de moins de 2 mois en cas de réclamation) pour les véhicules de plus de 4 ans. En cas de doute, n’hésitez pas à contacter le spécialiste qui a effectué le contrôle technique. Certificat d’enregistrement

Le vendeur doit également vous fournir un certificat d’immatriculation barré (ancienne carte grise) signé et daté de vente ainsi qu’une copie du certificat de cession.

Vérifier le certificat de statut administratif

Au moment de la vente, le vendeur doit également vous fournir une attestation de statut administratif (CSA) communément appelée attestation de non gage. Il doit dater de moins de 15 jours. Cette attestation constitue la preuve que le véhicule ne fait l’objet d’aucune contestation administrative. Cela vous assurera qu’aucune difficulté particulière ne surviendra après l’achat et que vous pourrez donc l’enregistrer sans aucun problème. Vous pouvez facilement vous le procurer en le téléchargeant gratuitement depuis le site dédié.

Historique du véhicule

Le dernier document utile, le rapport d’historique Histovec, a été créé par le ministère de l’Intérieur pour sécuriser les transactions interpersonnelles lors de la vente d’une voiture d’occasion.

Historique voiture et VIN (Véhicule Identification Number)

Les VIN ou numéros d’identification des véhicules, également appelés numéros de série des véhicules, identifient chaque véhicule à moteur depuis 1954.

Comment est composé « l’identifiant du véhicule » ?

Normalisés en 1981, le VIN comporte aujourd’hui 17 caractères. Il s’agit d’un code alphanumérique unique qui permet d’identifier un véhicule tout en connaissant son historique.

Quelle est la relation entre l’historique de la voiture et le numéro VIN ?

Les différents chiffres qui composent le VIN révèlent l’année, la marque, la marque ou même le lieu de fabrication de la voiture. Le VIN donne ainsi accès à l’historique de tout véhicule d’occasion français.

Où peut-on trouver le VIN ?

Vous trouverez le VIN dans la case E du certificat d’immatriculation du véhicule (ancienne carte grise). Ce numéro doit être présent au moins deux fois sur le véhicule :

  • Sur sa plaque constructeur,

  • Sur son châssis.

Pour un véhicule récent, le VIN peut également être stocké dans l’ordinateur du véhicule si votre véhicule est nouvellement fabriqué.